Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 16:09

 

4adaed32988ffdc553b2f616d8191025.jpgUn événement qui n’est pas le premier du genre ! Repartant de Marseille vers Nice, la rame TGV a été stoppée en pleine voie par son conducteur. Celui-ci notant la présence de torches à flamme rouge déposées sur la voie par des jeunes, est précisément un « signe SNCF distinctif » indiquant un danger imposant l’arrêt de toute rame. L’utilisation de cet équipement particulier devra donc être élucidée par la SNCF. Elle devra étudier comment ces jeunes ont pu se procurer les torches à flamme rouge citées.

 

Cette action relevant des règles de sécurité ferroviaire de la SNCF, a pourtant bien été le fait de jeunes qui s’en sont pris au TGV Marseille-Nice. Or, à la lecture de divers commentaires mis sur le Net, l’ADV/CLCV s’étonne d’y voir figurer des références telles que « le jeu ou l’identification de groupe ».

 

L’ADV/CLCV ayant participé durant 11 ans aux réunions des Audits de Sécurité Ferroviaire de la SNCF à Paris, elle estime bien connaitre le sujet, et plus encore les règles drastiques de sécurité ferroviaire qu’impose la SNCF (à juste raison) à ses conducteurs, pour tout type de motrice.

 

Ce conducteur de TGV a donc respecté les règles SNCF, bien qu’ayant observé que ces personnes soient extérieures à la société. Il a néanmoins bien rempli son rôle de maitrise d’un événement survenant sur la voie et sécurisé la rame en la stoppant.

 

Pour l’ADV/CLCV, il semble que l’essentiel soit occulté, car en juillet 2011, un TER de ce périmètre avait déjà fait l’objet d’un arrêt en pleine voie, celle-ci étant jonchée d’obstacles divers, dont entre autre des parpaings en béton, qui, sans la maitrise du conducteur, auraient conduit à une catastrophe.

 

Elle considère que le droit aux transports ferrés est inaliénable et ne peut-être altéré par ce type d’actions génératrices de prise de risques non tolérables.

 

Ce droit aux transports, inscrit dans notre législation, relève en effet de la plus élémentaire obligation, tant de la part de la SNCF que de l’Etat en charge de garantir le service public et la sécurité ferroviaire. A ce titre, ils doivent l’un est l’autre, revoir les conditions de contrôle et de surveillance des voies ferrées de l’ensemble du réseau ferré.

 

Que les déplacements, visant les salariés et les usagers, devenus le deuxième poste des services essentiels tant en besoin qu’en coût, ceux-ci doivent être sécurisés, car notre société est contrainte à utiliser les transports collectifs pour assurer les déplacements de masse. Dès lors, il n’est pas admissible que perdure de tels actes.

 

Que sur la sécurité ferroviaire, « et c’est là l’essentiel », il nous semble que l’affaire de Marseille est banalisée, alors que le risque d’une catastrophe ferroviaire pouvait survenir à cause d’événements extérieurs, tel que celui cité, au moment même où la libéralisation ferroviaire, prônée et diligentée par l’UE fait débat.

 

L’ADV/CLCV rappelle à cet effet qu’elle est particulièrement réservée sur cette ouverture, car les niveaux de compétences techniques et technologiques dans l’UE en matière de sécurité ferroviaire ne sont pas égaux, associées au mélange des circulations entre trains grande vitesse (sur voies classiques), TEOZ, trains régionaux, Intercités, TET, etc, et trains de voyageurs étrangers, le tout couplés avec des trains de marchandises, devant selon elle, être placés sur voies dédiées, et hors du réseau voyageurs.

 

En conclusion, la gestion en France et Européenne à venir seront déjà suffisamment compliquées pour ne pas en ajouter. Celle-ci ne pouvant durablement supporter les phénomènes cités ci-dessus, où à défaut, d’en accepter les risques ! Le bon sens devant néanmoins l’emporter.

 

* courrier : ADV/CLCV, 29 rue de Marseille, 54350 mont6SAINT-MARTIN

* courriel : adv-clcv@orange.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l' ADV/CLCV (Association de Défense des Voyageurs)
  • : Association de Défense des Voyageurs CLCV agissant sur tous les modes de transports, les voyages, les routes, etc, Elle traite également les litiges s'y raportant,
  • Contact

Accueil

    bandeauadv3

                Nous agissons dans tous les domaines relatifs :

  •          -   aux transports
  •            aux voyages
  •          -   et à leurs litiges 

Recherche

Nous envoyer un message

cliquez sur l'adresse ci-dessous pour nous contacter :

adv-clcv@orange.fr